Bâches récupérées et transformées

Les bâches publicitaires comme matière première pour les sacs de transport réutilisables.

En Europe, plus de 1 900 millions de mètres carrés de bâches publicitaires en PVC sont imprimés chaque année. Cela équivaut à 380 000 terrains de foot. Chaque année ! Puisque les campagnes publicitaires ont une durée de conservation limitée, et elles se suivent très rapidement, cela signifie un énorme flux résiduel.

Aujourd’hui, ces bannières et ces bâches jetés sont principalement brûlés pour récupérer l’énergie. Pas exactement la forme la plus durable de valorisation. Une façon de valoriser le flux résiduel mais certainement pas le plus durable.

Jean-Luc Théate, fondateur de la société Design Point à Liège (BE), a développé une alternative plus durable en intégrant ces bâches en PVC dans des articles de bagagerie. Les propriétés matérielles des bâches (lavables, flexibles et solides) se prêtent parfaitement à cette catégorie de produits. En outre, les articles de bagagerie sont produits localement en collaboration avec la société d’économie sociale APAC.

En combinant cette stratégie d’upcycling avec les travailleurs locaux, non seulement les flux résiduels, mais aussi les compétences sont réévaluées dans l’économie circulaire adaptée à la région.